connectés : 133
Vendredi 19 décembre 2014 15:20

Climat - Lozere

Lozere
Le climat de la Lozère

La Lozère est le département le moins densément peuplé de France. Elle compte 73 000 habitants, dont 13 000 à Mende, la préfecture située dans la vallée du Lot. Les principaux centres urbanisés sont Marvejols et St Chély d'Apcher, à proximité de l'autoroute Clermont-Béziers, ainsi que Langogne aux confins de l'Ardèche et de la Haute Loire, tout près du barrage de Naussac, sans oublier la sous-préfecture, Florac.

Sur une étendue modeste, la Lozère offre une grande variété de paysages. Proche de 1000m, l'altitude moyenne est l'une des plus élevées des départements français; elle varie de 200 m en vallées cévennoles à 1699 m au Mont Lozère, point culminant lesté de blocs de granit dégagés par l'érosion.

Au nord ondulent entre 800m et 1500 m environ, les croupes herbeuses de l'Aubrac, broutées par de belles vaches, et les hautes terres de la Margeride, où les bois de conifères alternent avec les prairies et les landes.

Au sud-ouest les Causses, plateaux calcaires troués de grottes souterraines comme l'Aven Armand, déroulent pour les troupeaux de brebis leurs étendues d'herbe clairsemée, piquées de buis, genévrier ou chardons bleus. Certaines parties ont été reboisées en pins noirs. Tranchant les causses de leurs parois abruptes, belvédères des vautours, les gorges du Tarn et de la Jonte attirent de nombreux touristes en été.

Au sud-est enfin les Cévennes inclinent vers un horizon méditerranéen des crêtes boisées de châtaigniers et des vallées encaissées.




Le climat en Lozère résulte à la fois d'influences océaniques surtout sur le nord du département, de l'Aubrac à la Margeride, et d'influences méditerranéennes sensibles principalement sur le sud du département: Cévennes et Causses. Mais le relief omniprésent crée des contrastes.

Contrastes thermiques suivant l'altitude. Sur les hautes terres il ne fait jamais trop chaud; en août, de 8°C le matin à 20°C en moyenne l'après-midi. En revanche dans les vallées (Cévennes, Lot, Tarn..) si les minimales avoisinent 13°C, les maximales d'août sont proches en moyenne de 25°C.

Contrastes pluviométriques entre les zones exposées au flux dominant, comme les Cévennes par courant de sud, ou l'Aubrac par flux d'ouest, et d'autres plus abritées, comme les Cévennes par flux de nord-ouest, la vallée du Lot et le Haut Allier, où en moyenne il n'y a pas plus de 5 jours avec précipitations en juillet.

En total annuel moyen les précipitations les plus abondantes, de 1100 à 1800 mm, s'étendent des pentes de l'Aigoual au Mont Lozère en passant par les Cévennes, et de la Margeride à l'Aubrac, où il neige plus de 50 jours par an.

Enfin on notera que l'insolation est presqu'aussi importante qu'à Toulouse puisqu'elle dépasse 2000 h par an en moyenne à Mende.

Episode cévennol: épisode pluvieux produisant des cumuls élevés de précipitations en un ou plusieurs jours, et affectant principalement les Cévennes. Ils se produisent de l'automne au printemps mais surtout en septembre et octobre



Plateaux Lozériens

Causse Mende - Orage orographique

Signal de Randon

Foudre au Mont Lozère

(Source Météo France)
Dossier climat de la Lozère établit par Monédières

Valid XHTML 1.0 Strict